LES ARTISAN·E·S DES DROITS HUMAINS

Rose ou bleu : et si on cassait les stéréotypes ?

C’est quoi être un homme, un vrai ? Encore trop souvent au Maroc, mais ailleurs aussi, être un homme c’est avant tout ne pas être une femme. Le refus de tout attribut perçu comme « naturellement » féminin est la norme en vigueur. Ainsi, être virilité, fort, courageux, dominant et … incapable d’exprimer ses émotions, ça serait ça être un vrai homme. Pourtant, masculinité et féminité ne sont pas intangibles. Avec sa série, la photographe marocaine Chaimae Chekkar veut aller au-delà de l’image préconçue de ce à quoi doit ressembler un homme et nous propose de penser les masculinités au pluriel.

et → 19 décembre 2018

Liberté © Chaimae Chekkar
La peur © Chaimae Chekkar

Pour Chaimae Chekkar, la photo peut changer ou casser les stéréotypes dont les hommes et les femmes sont victimes : « [l’image] attire l’attention de l’oeil afin de mieux informer l’esprit et faciliter la lecture pour tous les membres de la communauté. [La photo peut] changer des idées ou des modèles sociaux en fournissant un produit qui touche à tout ce qui est tabou au sein d’une communauté ».

© Chaimae Chekkar

© Chaimae Chekkar

Cette série, constituée de photos prises dans le cadre d’un projet artistique et social plus large intitulé L’art et les masculinités dirigé par Abdelhkim Achak, président de l’association Maroc Volontaire, était exposée pour la première lors du lancement de la campagne « 16 jours d’activisme » contre la violence faite aux femmes d’ONU Femme  24 novembre 2018 à Rabat, Maroc. Les portraits constituent le fruit – sans mauvais jeu de mots – d’une résidence artistique multidisciplinaire (théâtre, photographie et film) où la photographe travaillait à la construction d’un récit de genre (ré)équilibré.

La pomme © Chaimae Chekkar

Piloté par l’association Maroc Volontaire, L’art et les masculinités s’inscrit dans le cadre du programme régional « Hommes et Femmes pour l’égalité des sexes » mis en œuvre par ONU Femmes au Maroc, Egypte, Liban et Palestine. Le projet vise avant tout à sensibiliser les jeunes artistes à l’égalité des genres afin qu’elles et ils dépassent les stéréotypes tant masculins que féminins et intègrent une attitude d’égalité des genres dans leur démarche. Le projet était ainsi l’occasion pour Chaimae Chekkar et les autres artistes d’expérimenter avec différentes disciplines en tant que formes d’expressions des droits humains.

Faiblesse © Chaimae Chekkar

La mort © Chaimae Chekkar

 

Vous pouvez suivre le travail de Chaimae Chekkar sur sa page Facebook, ainsi que sur Instagram

 

 

et

L’aaatelier a besoin d’artisans!
Devenez contributeur et proposez une publication: hello@laaatelier.org

→ Lire aussi